Transfinito edizioni

Giancarlo Calciolari
Il romanzo del cuoco

pp. 740
formato 15,24x22,86

euro 35,00
acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La favola del gerundio. Non la revoca di Agamben

pp. 244
formato 10,7x17,4

euro 24,00
acquista

libro


Christian Pagano
Dictionnaire linguistique médiéval

pp. 450
formato 15,24x22,86

euro 22,00
acquista

libro


Fulvio Caccia
Rain bird

pp. 232
formato 15,59x23,39

euro 15,00
acquista

libro


Jasper Wilson
Burger King

pp. 96
formato 14,2x20,5

euro 10,00
acquista

libro


Christiane Apprieux
L’onda e la tessitura

pp. 58

ill. colori 57

formato

cm 33x33

acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La mela in pasticceria. 250 ricette

pp. 380
formato 15x23

euro 14,00
euro 6,34

(e-book)

acquista

libro

e-book


Riccardo Frattini
In morte del Tribunale di Legnago

pp. 96
formato cartaceo 15,2x22,8

euro 9,00
e-book

euro 6,00

acquista

libro

e-book


Giancarlo Calciolari
Imago. Non ti farai idoli

pp. 86
formato 10,8x17,5

euro 7,20
carrello


Giancarlo Calciolari
Pornokratès. Sulla questione del genere

pp. 98
formato 10,8x17,5

euro 7,60
carrello


Giancarlo Calciolari
Pierre Legendre. Ipotesi sul potere

pp. 230
formato 15,24x22,86

euro 12,00
carrello


TRANSFINITO International Webzine

Chiffres

Christian Pagano
(9.04.2012)

L’invention de la numération comme celle du langage, se perd dans la nuit des temps, du moins aussi longtemps qui a duré le chemin entre le 1 et le 0, un concept abstrait qui introduisant l’élément neutre dans la numération permet toutes opérations mathématiques.


En ce sens nous devons les premières dix chiffres, avec le 0, aux Indiens. C’est plus tard que les Arabes à la suite de leurs conquêtes, découvrirent et diffusèrent ce système. Le mot « chiffre » venu du latin médiéval cifra, qui imite le son arabe sifr signifiant rien, le vide, utilisé pour zero (0). Le zéro se trouve ainsi à être le nom originaire de tous les autres chiffres. Suite à l’invention de l’Ecriture, presque tous les peuples eurent l’idée d’écrire le chiffres au moyen des premières lettres de ce qui formait leur alphabet, qui acquièrent un caractère sacré, suscitant quasi un ordre mystique qu’on retrouve encore aujourd’hui.

JPEG - 342.6 Kb
Opera di Hiko Yoshitaka, "Senza titolo", 2012, cifratipo, olio su carta Artem di Fabriano

La différence entre chiffre » et « nombre » recouvre celle linguistique entre unité discrète, comme les lettres et les mots composés par ces lettres. Ainsi le nombre 123 est composé par les chiffres 1 2 3 Mais souvent les deux sont utilisé l’une pour l’autre. Cependant on dit plutôt « chiffre » d’affaires, de la population, et d’autres noms collectifs.


Ces chiffres, selon Platon constituent le plus grand degré de la connaissance, l’essence même de l’harmonie cosmique, selon Pythagore qui perfectionna le système décimal, que depuis on appelle pythagoricien. Pour Nicolas de Cues, les nombres sont le meilleur moyen d’approcher les vérités divines, et Bertrand Russell s’exclama un jour : Ce qu’il ya de plus étonnant dans la science moderne est son retour au pythagorisme.


« Mais l’homme dans sa maison, observe Rivarol, n’habite pas l’escalier, mais il s’en sert pour monter et pénétrer partout : ainsi l’esprit humain ne séjourne pas dans les nombres, mais il arrive par eux à la science et tous les arts ».


Il faut en effet remarquer que le chiffre est l’expression même d’un rythme qui gouverne tout art. Il est d’essence poétique, musicale , universelle.


Le nombre à constitué et constitue encore une forme de herméneutique de la Bible chez les Juif avec la Guématria, mettant en relief les passages qui ont le même numéro. Mais la littérature talmudique tout en reconnaissant cette discipline, met en garde contre toute exagération. Aujourd’hui la numération soutient encore des recherches ésotériques comme la Kabale et toute sorte de numérologie, mais nombres et chiffres sont bien devenus l’apanage de sciences dites exactes, dont elles forment le support fondamental. C’est un fait que les chiffres plus que la langue même ils sont pétris d’humanité, exprimant à la fois la particularité et l’unité des hommes.


Mais ils ne restent que des outils soit-ils universels, des instruments que seulement l’homme peut mettre en musique.




9.4.2012


Gli altri articoli della rubrica Linguistica :












| 1 | 2 | 3 |

30.07.2017