Transfinito edizioni

Giancarlo Calciolari
Il romanzo del cuoco

pp. 740
formato 15,24x22,86

euro 35,00
acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La favola del gerundio. Non la revoca di Agamben

pp. 244
formato 10,7x17,4

euro 24,00
acquista

libro


Christian Pagano
Dictionnaire linguistique médiéval

pp. 450
formato 15,24x22,86

euro 22,00
acquista

libro


Fulvio Caccia
Rain bird

pp. 232
formato 15,59x23,39

euro 15,00
acquista

libro


Jasper Wilson
Burger King

pp. 96
formato 14,2x20,5

euro 10,00
acquista

libro


Christiane Apprieux
L’onda e la tessitura

pp. 58

ill. colori 57

formato

cm 33x33

acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La mela in pasticceria. 250 ricette

pp. 380
formato 15x23

euro 14,00
euro 6,34

(e-book)

acquista

libro

e-book


Riccardo Frattini
In morte del Tribunale di Legnago

pp. 96
formato cartaceo 15,2x22,8

euro 9,00
e-book

euro 6,00

acquista

libro

e-book


Giancarlo Calciolari
Imago. Non ti farai idoli

pp. 86
formato 10,8x17,5

euro 7,20
carrello


Giancarlo Calciolari
Pornokratès. Sulla questione del genere

pp. 98
formato 10,8x17,5

euro 7,60
carrello


Giancarlo Calciolari
Pierre Legendre. Ipotesi sul potere

pp. 230
formato 15,24x22,86

euro 12,00
carrello


TRANSFINITO International Webzine

Colloque à l’UNESCO le 23 juin 2008

"Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle"

Hilda Perek
(15.05.2008)

23 juin 2008 15h à l’UNESCO

1 Place de Fontenoy, 75007 Paris, salle XI

"Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle"

Le 23 juin à l’UNESCO, des intellectuels et artistes de tous pays européens s’exprimeront sur les enjeux du plurilinguisme et de la diversité culturelle. De quelle langue parle-t-on au juste? D’une langue outil, simple moyen pour échanger quelques informations opératoires entre gens qui n’aspirent pas à se connaître, ou bien de la langue ouverture sur l’autre et sur le monde, indissociable d’une culture, elle-même en interaction avec d’autres cultures qui sont tout sauf des univers clos.

La langue est évidemment un pouvoir, sur l’autre sans doute, mais aussi et peut-être surtout sur soi-même. On se construit par la langue. La langue est alors une liberté. En écho à Philippe Sollers dans son récent ouvrage "Un vrai roman", la pratique de la langue est "un chemin de connaissance de plus en plus magique et précis". Le droit à la langue devrait être reconnu comme un droit fondamental.

C’est sur ces questions de langue que des intellectuels et artistes sont appelés à s’exprimer face à un "dialecte transactionnel" (Chateaubriand) que certains ont le rêve fou de vouloir imposer comme langue commune.

Cette journée à l’UNESCO, est accompagnée de la rédaction d’un livre d’or, rédaction qui est déjà commencée sur le site de l’OEP. N’hésitez pas à faire connaître autour de vous cette formidable occasion d’affirmer ce droit à la langue. Venez feuilleter le livre d’or en cours d’élaboration sur le site de l’OEP !


Site de l’OEP : http://plurilinguisme.europe-avenir.com/

JPEG - 169 Kb
Christiane Apprieux, "Axiome d’or", 2007

Gli altri articoli della rubrica Linguistica :












| 1 | 2 | 3 |

3.04.2017